Ingrédients pour 8 personnes :

  • 2 à 3 kg de viande répartie ainsi : gite, macreuse, plat de côtes pas trop grasses, jarret, une queue de bœuf
  • 4 carottes
  • poivre en grain
  • bouquet garni (laurier, thym)
  • 1 oignon
  • 2/3 clous de girofle
  • 3 poireaux
  • 2 branches de céleri
  • 3 navets
  • 4 pommes de terre
  • 3 courgettes
  • cornichons
  • moutarde

Petite histoire de la recette

Ce plat traditionnel de la cuisine française est présenté par l'encyclopédie Larousse de 1867 comme « la base de notre cuisine, par lui que notre cuisine nationale se distingue de toutes les autres. » Cela est probablement lié à l'origine de son nom : pot, contenu ancestral fondement de l'art culinaire moderne, et feu, mode de cuisson primitif. Cette recette complète qui regroupe à elle seule un potage, de la viande bouillie et des petits légumes était à l'époque le plat unique du pauvre. Au 18ème siècle la bourgeoisie lui redonne ses lettres de noblesse en se l'appropriant. Forte de son succès, plusieurs spécialités locales s'en inspirent comme la potée auvergnate, la garbure gasconne, ou la bouillabaisse.

Dans un grand faitout, mettre les morceaux de viande dans l'eau froide, et saler au gros sel.

 
3

Porter à ébullition.

 
4

Dès l'ébullition, écumer à plusieurs reprises à l'aide d'une écumoire...

 
5

...afin d'éviter au bouillon de se troubler.

 
6

Ajouter les carottes entières ou coupées en deux si elles sont trop grosses...

 
7

...l'oignon piqué de 2 ou 3 clous de girofle (pas plus)...

 
8

...la valeur d'une cuillère à café de poivre en grains...

 
9

...le bouquet garni...

 
10

...le céleri en branche (sans les feuilles)...

 
11

...et enfin les navets coupés en deux.

 
12

Baisser le feu et laisser mijoter une petite heure.

 
13

Ajouter à la viande le blanc des poireaux et les courgettes non pelées (coupées en tronçons).

 
14

Laisser mijoter pendant 30 minutes.

 
15

Enfin, ajouter les pommes de terre épluchées et prolonger la cuisson de 45 minutes à feu doux. Il est probable de devoir ajouter un peu d'eau chaude en cours de cuisson si l'évaporation venait à être trop importante.

 
16

Vérifier la cuisson des pommes de terre avec la pointe d'un couteau.

 
17

Servir chaud dans des assiettes creuses, accompagné de cornichons et de moutarde. Conseils : Une fois refroidi, dégraisser le bouillon avec une louche, et le garder pour une prochaine utilisation (soupe, bouillon de cuisson, etc...) S'il reste de la viande, elle sera parfaitement réutilisable dans un hachis parmentier.